Amélie Wallyn

Canicule et personnes âgées : 7 bons gestes pour les protéger !

La canicule de 2003 a marqué les esprits, et nous sommes à présent nombreux à nous inquiéter pour nos proches âgés lors des fortes chaleurs.

En effet, nos personnes âgées n’ont pas forcément en tête les astuces pour se protéger de la chaleur, et pour éviter les risques en cas de canicule. Pourtant, en vieillissant, elles deviennent plus fragiles l’été.

En effet, avec l’âge, elles ne perçoivent plus correctement la chaleur, n’ont plus la même capacité à transpirer pour refroidir leur corps et ont moins la sensation de soif. De plus, avec la perte d’autonomie ou certaines maladies comme la maladie d’Alzheimer, elles n’ont plus les réflexes pour se protéger de la chaleur. 

Il est donc important de veiller sur notre proche, comme sur les personnes âgées que nous rencontrons au quotidien.

 

Astuces canicule pour vous comme pour votre proche

Commençons déjà par des conseils que nous pouvons tous appliquer.  Parfois, certains gestes nous semblent évidents et ne le sont pas pour notre voisin. Parfois aussi, nous avons des réflexes qui ne sont pas les bons, car les bons gestes peuvent parfois être surprenants. 

  1. Choisissez les bons vêtements. Fuyez le coton qui n’est pas très respirant et choisissez une matière légère qui ne fait pas transpirer. Vous pouvez trouver du Lyocell, Tencel ou Modal qui sont des matières naturelles (issus de bambou, eucalyptus ou de hêtre). Le lin est également très léger, mais se froisse facilement ce qui ajoute du travail de repassage à votre planning déjà bien chargé. 
    Pour les personnes âgées qui ne ressentent pas la chaleur, il faudra leur rappeler de porter des vêtements légers et de se débarrasser du gilet quotidien. Elles ne ressentent pas la chaleur, mais ce n’est pas pour autant que leur corps n’en souffre pas. 
  2. Ne pas sortir aux heures chaudes de la journée. La personne âgée sera plus à l’abri chez elle le midi et l’après-midi. Le reste du temps, il est possible qu’elle s’installe dehors à l’ombre dans un endroit aéré (si les chaleurs n’atteignent pas un niveau record). 
  3. Fermer les volets la journée pour garder la fraîcheur. Cela est vivement recommandé de le faire dans les pièces où l’on ne se trouve pas et dans la chambre. Dans la pièce où la personne âgée se trouve, il faut faire attention. Si la personne âgée se retrouve dans le noir, il y aura plus de risque de chute et de désorientation dans le temps. La personne risque d’inverser son rythme jour/ nuit ce qui peut entraîner des chutes et déstabiliser son organisme et sa prise de traitement. Dans ce cas, ne fermez pas tous les volets, mais uniquement ceux qui laissent pleinement entrer le soleil. Ou ne les baissez qu’à demi. 
  4. Aérez aux heures fraîches. Provoquez des courants d’air (pendant que la personne âgée est tranquillement assise dans un coin, sans risque de chute). 
  5. Buvez entre 1,5 et 2 litres de boisson non alcoolisée. Je sais que les personnes âgées sont souvent réticentes à boire autant d’eau (et pourtant elles devraient le faire toute l’année). Il est donc possible de varier les boissons et de proposer une citronnade, de mettre une feuille de menthe ou du concombre dans la carafe, de faire une infusion froide, etc. Le café et le thé comptent également, mais il faut faire attention. En période de forte chaleur, il n’est pas recommandé de boire chaud ou de boire glacé. Le corps devra en effet faire des efforts pour mettre la boisson à la température interne du corps. Cette énergie épuisera le corps de la personne déjà fatiguée par la chaleur. De la même façon, il vau mieux manger des repas à température ambiante, et donc de sortir les salades froides du réfrigérateur une demie-heure avant consommation. 
  6. Mangez convenablement ! Je sais que l’on a moins faim quand il fait très chaud… mais ça ne veut pas dire que notre corps n’a pas besoin d’un apport en énergie. Il lutte déjà pour maintenir votre corps à une température correcte pour votre santé, alors ne l’affamez pas !
  7. Si vous avez chaud, vous pouvez vous humidifier le corps. Mais attention, on ne se douche pas à l’eau glacée ! Cela crée un choc pour votre corps et peut entraîner des malaises, surtout pour une personne âgée. Vous pouvez donc vous mouiller la peau avec un brumisateur contenant de l’eau à température ambiante. Si votre peau sèche trop vite, vous pouvez également penser à faire un bain de pieds, toujours en évitant l’eau froide. 

 

 

 

Comment aider un proche âgé pendant la période de forte chaleur ? 

  1. Signalez à la mairie que votre proche est âgé et vit seul. Durant les périodes de canicules, certaines mairies déploient des équipes pour rendre visite aux personnes isolées et leur apporter de l’eau.
  2. Laissez votre numéro ainsi que celui du médecin traitant en évidence près du téléphone de votre proche. Cela facilitera la tâche d’un voisin ou d’un bénévole qui aura été alerté par votre proche d’un problème ou un autre. 
  3. Vérifiez que votre proche a suffisamment d’eau chez lui. 
  4. Vérifiez qu’il a également de quoi se nourrir ainsi que ses médicaments. Votre proche doit pouvoir ne pas sortir de chez lui pendant plusieurs jours si les températures ne baissent pas. 
  5. Apportez-lui un ou plusieurs appareils pour se rafraîchir : ventilateur, climatiseur, brumisateur, etc. 
  6. Appelez chaque jour pour vérifier sa santé, lui demander s’il n’a besoin de rien, et lui rappeler les consignes de base. 
  7. Lui proposer des activités en intérieur durant l’après-midi. En effet, faire la sieste toute la journée n’est pas la solution pour bien dormir le soir. Pour les personnes accompagnant un proche atteint de la maladie d’Alzheimer, vous savez comme son sommeil est vite perturbé. Proposez alors une activité de stimulation cognitive, qui ne nécessite pas de se déplacer, mais qui permet à la personne d’être éveillée, de s’amuser et en même temps de faire travailler sa mémoire. Une séance avec la Méthode MALO par exemple.

 

Si votre proche a la sensation d’avoir froid en pleine canicule

Cela concerne de nombreuses personnes âgées. Cela peut être causé par une mauvaise circulation du sang (lié à des maladies cardiovasculaires et à l’immobilité de certaines personnes) ou à une perturbation du cerveau chez les personnes atteintes d’une maladie de type Alzheimer. J’ai rédigé ici un article sur la sensation de froid des personnes atteintes d’Alzheimer et sur la façon de les réchauffer sans leur faire porter un énième gilet alors qu’il fait 30°C. 

 

Quelques unes de mes astuces personnelles quand il fait chaud : 

  • J’ai une mamie qui ne boit pas assez (et une belle grand-mère qui boit encore moins !). L’eau se trouve également dans notre alimentation, en majorité dans les fruits et légumes crus. Alors il est possible de proposer des repas riches en crudités, mais aussi des petits goûters à base de fruits rouges. Il est aussi possible de réaliser des jus et smoothie vous-même à partir de ces fruits et ainsi éviter les ajouts de sucre. En plus, les fruits sont du coup plus frais et donc plus riches en vitamines.
  • Je vous ai expliqué aussi qu’il ne faut pas boire chaud. Mais certains tiennent quand même beaucoup à leur café ! Certaines personnes attendront qu’il refroidisse un peu, d’autres en profiteront pour se laisser tenter par d’autres recettes. Ainsi, il m’arriver de déguster et de proposer à mes proches une boule de glace vanille que l’on vient arroser de café chaud (et que l’on arrose de crème chantilly, pour les plus gourmands). Ainsi, on se trouve face à un dessert ni chaud ni froid. 
  • J’ai une tonnelle sur la terrasse pour procurer un peu d’ombre… mais lorsqu’il fait très chaud, rien ne vaut la fraîcheur des arbres. S’il fait très chaud et que vous avez un parc pas très loin de chez vous, n’hésitez pas à y emmener votre proche âgé. Il pourra y voir du monde, profiter de l’extérieur et être au frais pendant que les volets restent fermés chez lui. (Attention, pensez bien à apporter à boire et un petit truc sucré en cas d’hypo ou de malaise). 
  • Avant de me coucher, j’aime respirer l’air frais à la fenêtre ou m’asseoir dans le noir dans le jardin. Cela permet à mon corps de se rafraîchir (ce que le corps tente de faire de lui-même au moment où l’on s’endort), mais aussi au cerveau de comprendre qu’il va être l’heure de se coucher. En effet, les lumières artificielles le perturbent et peuvent l’empêcher de commencer à sécréter les hormones nécessaires à l’endormissement. De plus, les rituels lui permettent de passer en mode automatique et de commencer à se préparer à la phase de sommeil dès que l’activité rituelle du soir est exercée.

 

Et vous, quelles sont vos astuces en plein été pour avoir moins chaud ou pour convaincre votre proche de mieux s’hydrater ? 

 

A propos de l'auteur Amélie Wallyn

Ergothérapeute et co-auteur de la méthode MALO, je partage mes conseils et outils pour vous aider à maintenir votre proche à domicile le plus longtemps possible !

Ne partez pas sans nous laisser un petit commentaire :)

  • C’est une grosse erreur de fermer complètement les volets quand le soleil tape dessus ou même simplement quand il fait trop chaud car la chaleur s’accumule derrière et vous créez une veritable fournaise devant votre fenêtre. Il faut laisser se faire une circulation de l’air pour éviter ce phénomène. Pour cela, ne fermez pas vos volets en plein, croisez les simplement, si vous avez des stores ne les fermez pas complètement non plus mais le système n’est pas idéal car la chaleur s’évacue naturellement vers le haut ce qui n’est pas vraiment possible avec les stores. Ce sera malgré tout mieux que complètement fermés.
    Cordialement et merci pour votre aide habituellement très pertinente.

  • Bonsoir
    Et merci pour ces conseils toujours simples et accessibles à toutes et tous, et néanmoins TRES utiles !
    Une année de canicule ,j’avais entendu à la radio un médecin donner ce conseil : quand il fait très chaud et qu’on ne peut pas prendre une douche pour se rafraichir ( surtout si c’est d’une personne âgée qu’il s’agit) tremper ses coudes dans l’eau froide, ou les passer sous le robinet , surtout l’intérieur du coude .
    C’est très efficace, ca donne immédiatement une sensation de fraîcheur et ce n’est pas compliqué à mettre en œuvre, ni pour soi, ni pour une personne dont on s’occupe ( éventuellement avec une petite bassine si elle se déplace difficilement) .

  • Merci Amelie! Tes conseils sont vraiment appreciés, et je vais les partager avec des personnes que je connais. Merci! Julie

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Autres articles qui pourraient vous intéresser...

    >