Amélie Wallyn

Mon proche a-t-il Alzheimer ?

Mon proche a-t-il Alzheimer ?

Mon proche a-t-il Alzheimer ? De nombreuses personnes se posent cette question sitôt qu’une personne âgée ne se souvient pas d’une information. En effet, on entend souvent dire que dans une certaine mesure, la perte de mémoire chez les personnes âgées est normale, mais on entend également que la maladie d’Alzheimer concerne une grande partie des personnes âgées et qu’il est préférable de diagnostiquer rapidement les maladies de la mémoire. Dans ce cas, comment sait-on s’il faut consulter un médecin ?

Le mythe de la perte de mémoire 

Non, il n’est pas normal qu’une personne âgée perde la mémoire. Et pourtant vous l’entendrez souvent ! Un gros travail est fait à ce sujet pour chasser cette idée reçue, car c’est à cause de celle-ci que certaines personnes âgées se retrouvent en situation de difficultés, sans diagnostic posé et sans aide mise en place pour mieux vivre la maladie et pour favoriser le plus longtemps possible un maintien à domicile.

Il peut être normal qu’une personne âgée semble perdre la mémoire, mais pas que ce soit réellement le cas. En effet, avec l’âge, des tas de petites choses peuvent interférer dans l’enregistrement d’une information. Et si on pense que sa mère n’a pas retenu que sa petite fille a une compétition sportive le 8 novembre, c’est parfois tout simplement parce qu’elle ne l’a pas enregistré.

Il est démontré qu’avec l’âge les personnes âgées se replient sur elles-mêmes. Leurs centres d’intérêts vont de plus en plus avoir un lien avec elle-mêmes (leur trouble de santé, leur solitude, leur quotidien …). Elles verront moins l’importances des choses du quotidien des proches. Par ailleurs, ce ne sont pas des événements auxquels elles sont habituées, elles ne voient donc pas la valeur de cet événement comme nous pouvons le voir.

Il est également à noter qu’avec l’âge, l’audition de certaines personnes âgées est en baisse. Et que bien souvent, elles nous laissent croire qu’elles nous ont entendu alors qu’il n’en est rien. Elles ne peuvent donc pas se souvenir que vous lui avez pris un rendez-vous avec le médecin puisqu’elle ne l’a jamais su.

Donc si vous remarquez une perte de mémoire chez votre proche âgé, vérifiez que ce sont vraiment des oublis. Si c’est le cas, prenez rendez-vous chez le médecin.

La perte d’autonomie

Il arrive régulièrement que des personnes s’alertent sur la perte d’autonomie de leur parent. Ils s’interpellent au sujet de l’hygiène de leur proche et des appels moins fréquents. Une fois de plus, je vous rassure : tout ne confirme pas une perte d’autonomie.

Vous trouvez que votre parent ne se lave pas assez régulièrement ? Mais quelles étaient ses habitudes auparavant ? Les habitudes des séniors ne sont pas forcément celles que nous avons actuellement, ils ont grandi dans une autre époque avec d’autres contraintes et une éducation différente ! Si effectivement il y a un changement par rapport aux anciennes habitudes, lui avez-vous demandé s’il ne lui devenait pas difficile de rester debout sous la douche ou d’enjamber la baignoire, de toucher sa tête pour un shampoing ou de se baisser pour laver ses pieds ? La température dans la salle de bains lui est-elle agréable ? De nombreuses personnes âgées deviennent frileuses avec les modifications de l’organisme, peut-être hésitent-elles à se retrouver nue dans une pièce sous-chauffée ?

Il en est de même pour chaque activité de la vie quotidienne : Il ou elle ne fait plus autant à manger ? Ca peut être épuisant de cuisiner, et pas forcément motivant de cuisiner au quotidien pour une seule personne. Il/ Elle ne téléphone plus ? Peut-être que son quotidien n’est pas assez exceptionnel pour qu’elle trouve quoi raconter, ou bien peut-être que cette personne a des difficultés à vous entendre.

En clair, il ne s’agit pas de s’alarmer à chaque activité que la personne ne fait plus. Il ne s’agit pas forcément d’une perte d’autonomie. Lorsque vous avez arrêté de jouer du piano ou de faire votre pain vous-même, s’est-on demandé si vous aviez Alzheimer ?

Mon proche a-t-il Alzheimer ?

Seul un médecin pourra répondre à la question  » Mon proche a-t-il Alzheimer ? « . Il existe des évaluations de la perte de mémoire et de la perte d’autonomie, et il existe des examens à faire pour diagnostiquer une maladie d’Alzheimer. Vous ne pouvez conclure à une maladie d’Alzheimer en allant rechercher les symptômes de la maladie d’Alzheimer sur internet. Il y a de nombreuses raisons pour justifier les oublis des personnes âgées autour de vous : fatigue, surdité, manque de concentration …

Ne stressez donc pas la personne âgée avant qu’un diagnostic soit établi (après non plus d’ailleurs : ca ne servira à rien et sera même contre-productif pour l’état de santé de votre proche) et ne vous stressez pas vous-même. Et si vous rencontrez une personne qui vous demande Mon proche a-t-il Alzheimer ? , n’hésitez pas à lui donner le même conseil.

Et si, maladie diagnostiquée ou non, vous vous retrouvez face à des difficultés persistantes pour certaines activités de la vie quotidienne ou pour la mémoire, n’hésitez-pas à faire un tour sur le blog pour voir si vous n’y trouvez pas une solution. Et si un sujet qui vous concerne n’a pas été abordé, n’hésitez pas à me contacter via les commentaires ou le formulaire de contact pour que je puisse en faire le sujet d’un prochain article qui aidera certainement de nombreuses autres personnes.

Et n’oubliez pas que bien vieillir chez soi, c’est un choix !

A propos de l'auteur Amélie Wallyn

Ergothérapeute et co-auteur de la méthode MALO, je partage mes conseils et outils pour vous aider à maintenir votre proche à domicile le plus longtemps possible !

Ne partez pas sans nous laisser un petit commentaire :)

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Autres articles qui pourraient vous intéresser...

>