Alzheimer : et si la télévision était la cause de ses angoisses ?
Amélie Wallyn

Alzheimer : et si la télévision était la cause de ses angoisses ?

confusion alzheimer televisionOn parle beaucoup du comportement déroutant des personnes atteintes d’Alzheimer ou de démence. Un comportement qu’on ne comprend pas toujours, et qu’on ne sait pas toujours expliquer. 

Pourquoi la personne est-elle parfois angoissée sans raison apparente ? 

Pourquoi a-t-elle peur soudainement ? 

Pourquoi invente-t-elle des histoires, comme la présence de cambrioleurs ou d’animaux chez elle ?

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une des réponses possibles : et si votre proche confondait réalité et télévision ? 

Il est fréquent lorsque la maladie avance que la personne ne sache plus faire la différence entre ce qu’il se passe à la télévision et ce qu’il se passe dans sa vie. Cela peut se révéler vraiment terrifiant pour elle.

Les signes qui vous révèlent que votre proche dément confond télévision et réalité

  • Votre proche dépose des biscuits ou des boissons près de la télévision.

Il est possible que votre proche dépose cette nourriture pour les enfants qu’elle voit à l’écran et à qui elle veut faire plaisir. Il est également possible qu’un personnage d’une série qu’elle regarde fréquemment ressemble (à ses yeux) à un proche ou à un membre de sa famille.

Si cela arrive à votre proche, ne tentez pas de le raisonner. Il pourrait se mettre en colère, car pour lui, sa maladie n’existe pas. Il vous dira qu’il sait ce qu’il voit, et que vous l’énervez à le prendre pour un fou. 

Enlevez juste discrètement la nourriture pour qu’elle ne reste pas là plusieurs jours (cela pourrait l’inquiéter que les enfants ne mangent pas). Une fois la nourriture éloignée, votre proche pourrait oublier qu’il a fait cela et ne plus recommencer. 

  • Votre proche vous raconte des histoires étranges.

Votre proche vous explique, paniqué, que quelqu’un a été tué devant ses yeux ? Qu’il a vu un lion chez lui ? Il confond probablement télévision et réalité. Il ne met pas de filtre sur les images qu’il regarde et s’invente une histoire pour qu’il y ait une cohérence entre ce qu’il voit et ce qu’il vit. 

Les histoires peuvent également être joyeuses et lui procurer du plaisir. Par exemple, si un mariage a lieu dans la série, votre proche que croire qu’il s’agit du sien ou de celui d’un petit-enfant. 

Si votre proche vous fait part de telles histoires, ne l’encouragez pas à vivre dans ce monde imaginaire qui peut la laisser confuse lorsqu’il verra un épisode avec un autre mariage ou une dispute… Ne le contredisez pas pour autant, car après tout, il est mieux placé que vous pour savoir s’il vient de se marier ou non. Changez juste de sujet, ou allez faire un tour dans une autre pièce le temps qu’il oublie ce sujet de conversation. 

  • Il bouge la tête si un objet vient vers lui (à travers la télévision)

Beaucoup de personnes atteintes de démence ont le réflexe d’éviter les objets quand ils ont l’impression qu’ils arrivent sur eux. Il s’agit pourtant uniquement d’une image et l’objet ne va que vers la caméra. Cela peut être très angoissant pour elle. 

Pourquoi la télévision peut avoir des conséquences sur leur humeur et leur comportement ?

Votre proche confond télévision et réalité. Imaginez ce qu’il peut ressentir face à certaines images aux informations ou lors des documentaires.

La peur

défilé militaire alzheimerLorsqu’il voit les images d’attentats ou les défilés militaires, il interprète cela comme le retour de la guerre. Il peut alors paniquer et s’enfermer chez lui, emmagasiner les provisions alimentaires…

De même, votre proche peut avoir l’impression que les gens qu’il voit dans la télévision sont chez lui. Or il n’a invité personne et n’est pas habillé pour recevoir. Cela peut l’angoisser, il peut s’enfermer dans une autre pièce et appeler la police pour prévenir qu’il y a un individu qui s’est introduit chez lui. 

Enfin, s’il y a un incendie à la télévision la personne âgée peut croire qu’il y a le feu chez elle et verser un seau d’eau sur la télévision. Ou hurler face à une série avec des mygales ou des serpents…

La colère

Lorsqu’un personnage est en colère, la personne démente peut se disputer avec le personnage, car il prend pour lui toutes les paroles prononcées dans la série (surtout lors des émissions où le personnage parle face caméra).  

Tellement de choses peuvent provoquer des réactions de stress, de colère ou de terreur chez votre proche dément ! 

 

La joie

confusion television realité alzheimer

Il est également possible que cela lui procure du bonheur s’il pense s’être marié, si on lui fait des déclarations d’amour ou s’il voit son petit-fils qui travaille dans un grand hôpital à la télévision (remarque, s’il croit que son petit fils est dans Grey’s Anatomy, il ne va pas tarder à s’angoisser vu toutes les mésaventures qui arrivent aux personnages de cette série 😉  ). 

Faut-il lui retirer la télévision ? 

Tout dépend du comportement de votre proche. Chaque personne atteinte de la maladie d’Alzheimer réagira différemment. 

Si votre proche ne montre aucun des signes qui pourraient vous faire suspecter qu’il confond réalité et imaginaire, il n’y a aucune raison de lui retirer la télévision. 

Si votre proche est plutôt confus face à la télévision, il va par contre parfois être plus vigilant. Vous pouvez par exemple noter les programmes qui semblent le perturber particulièrement. Cela vous permettra de lui proposer une programmation personnalisée. 

Par exemple, certaines personnes pourront regarder sans problème les émissions musicales. D’autres pourront regarder des programmes sur les animaux. Certains seront attirés par les jeux télévisés. C’est vraiment du cas par cas. 

Tout dépendra de ses peurs et de son ancrage à la réalité. S’il est difficile de trouver un programme inoffensif pour votre proche, il est probablement temps de retirer la télévision. 

Vous pouvez retirer la télévision si votre proche n’est pas dans l’opposition, ou coller une feuille sur l’écran indiquant qu’elle est en panne.

Proposez à votre proche d’écouter la radio en attendant que la télévision soit réparée. La radio favorise moins la confusion entre imaginaire et réalité. 

Alzheimer, un amour qui s’adapte aux surprises du quotidien

La maladie d’Alzheimer nous pousse chaque jour à découvrir en notre proche une nouvelle personne. Une personne avec des peurs et de nouvelles habitudes, souvent révélatrice de la personne qu’elle a été à une période de sa vie. Être aidant d’une personne qui nous surprend ainsi de jour en jour est une formidable preuve d’amour. Vous aimez toutes les personnes qui se trouvent en votre proche et pas seulement la meilleure facette de lui-même !  

 

A propos de l'auteur Amélie Wallyn

Ergothérapeute et co-auteur de la méthode MALO, je partage mes conseils et outils pour vous aider à maintenir votre proche à domicile le plus longtemps possible !

Ne partez pas sans nous laisser un petit commentaire :)

  • Merci de nous donner des clefs pour comprendre ce qui se passe. J’ai vraiment l’impression que vous êtes quelque part cachée dans notre maison…

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Autres articles qui pourraient vous intéresser...

    >