Amélie Wallyn

Orthophoniste : quel rôle auprès des personnes âgées ?

 

 

orthophoniste pour bien vieillir chez soi

 

L’orthophoniste est un professionnel de la santé qui peut intervenir après des personnes âgées. Ce professionnel paramédical intervient dans les cas de troubles de la déglutition ou dans les cas de maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées. C’est pourquoi j’ai décidé de vous présenter cette profession dans un article. Et comme je ne pouvais pas mieux parler de l’orthophonie qu’une orthophoniste, j’ai interviewé Sophie orthophoniste et auteur d’un blog sur l’orthophonie qui relaye des informations au grand public comme aux professionnels.

 

Interview de Sophie, orthophoniste :

 

 > Bonjour Sophie, pouvez-vous vous présenter aux lecteurs ?
Orthophoniste diplômée depuis 1999, j’ai toujours exercé en libéral. J’ai commencé par assurer des remplacements auprès de collègues pendant leur congé maternité dans la région parisienne. J’ai ensuite travaillé 2 ans dans une maison médicale en Lorraine avant de venir m’installer en Alsace où j’exerce depuis 2003 avec 2 consœurs.

 

> Pouvez-vous nous expliquer quel est le rôle des orthophonistes dans la prise en charge des troubles cognitifs des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées ?

Les orthophonistes, professionnels de santé de premier recours, accompagnent depuis des dizaines d’années les patients atteints par la maladie d’Alzheimer (et maladies apparentées) et leurs aidants familiaux et professionnels. Aujourd’hui, plus de 800 000 personnes sont touchées par cette maladie et 3 millions de personnes sont directement concernées par ses effets dans leur vie quotidienne.

Les orthophonistes ont un rôle incontournable dans le diagnostic (en apportant aux médecins, au patient et à son entourage les informations spécifiques du bilan orthophonique), dans la prise en charge des patients et l’accompagnement de leurs proches, dans la formation des professionnels et dans la recherche.

En l’absence de traitement curatif, l’intervention non médicamenteuse des orthophonistes est fondamentale.

La Haute Autorité de Santé, dans ses recommandations (2011*), précise que cette prise en charge vise à maintenir et à adapter les fonctions de communication du patient (langage, parole…) et à aider la famille et les soignants à adapter leur comportement aux difficultés du malade. La communication s’entend au sens large (que ce soit la communication verbale ou la communication non-verbale).

La prise en charge orthophonique peut être prescrite à différents stades de la maladie et elle concerne également les troubles des fonctions oro-faciales et de la déglutition.

*HAS (2011). Recommandations professionnelles : diagnostic et prise en charge de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées. Saint Denis : HAS. www.has-sante.fr

 

> Les orthophonistes interviennent également chez les personnes qui ont des troubles de la déglutition, qu’elles aient Alzheimer ou non. Comment se passe une telle séance ? 

Quand l’orthophoniste a posé un diagnostic de dysphagie, il est primordial d’éviter les fausses routes qui pourraient entraîner des pneumopathies par inhalation graves.

L’orthophoniste apprend au patient (ainsi qu’à son entourage familial et/ou médical) les postures de sécurité afin d’éviter ces fausses routes: être assis dans une chaise, se tenir droit, baisser le menton au moment d’avaler, etc… Ces postures de sécurité sont évidemment variables et sont adaptées individuellement à chaque patient.

L’orthophoniste, grâce à son bilan, aura également défini les textures qui peuvent causer les fausses routes. On adaptera alors l’alimentation du patient. Classiquement, on épaissit les soupes, on gélifie l’eau, le café (les liquides en général), on proscrit les aliments à dispersion (riz, semoule…) et on privilégie les textures lisses et/ou homogènes… Encore une fois, ces consignes seront adaptées individuellement à chaque patient.

 

> Comment bénéficier d’une prise en charge par un(e) orthophoniste ? 

L’orthophoniste intervient uniquement sur prescription médicale (d’un médecin généraliste ou d’un médecin spécialiste).

 

> Y-a-t-il une prise en charge par la sécurité sociale et par les mutuelles ?

Dans le cadre des maladies neuro-dégénératives (dont fait partie la maladie d’Alzheimer), la plupart des patients bénéficie du régime ALD (Affection de Longue Durée), les soins sont alors pris en charge à 100% par la sécurité sociale.

Même si le patient ne bénéficie pas de l’ALD, la sécurité sociale prend en charge 60% des soins (90% pour le régime Alsace Moselle) et les complémentaires santé remboursent les 40% restants (10% pour le régime Alsace Moselle)

 

> Est-ce que les séances ont lieu dans des centres de soins, dans des cabinets ou au domicile ? 

Lorsque le patient ne peut pas/plus se déplacer au cabinet, l’orthophoniste peut effectuer les séances de rééducation au domicile du patient si le médecin l’a précisé sur l’ordonnance. Lorsque le centre de soins n’emploie pas d’orthophoniste, un(e) orthophoniste exerçant en libéral peut y intervenir (le plus souvent, en signant une convention avec ce centre de soins).

 

> Comment trouver un(e) orthophoniste près de chez soi ? 

On peut trouver très simplement un(e) orthophoniste en consultant les pages jaunes d’un annuaire téléphonique.

 

Pour finir :

Si vous vous demandez s’il serait intéressant pour votre proche de recevoir des séances d’orthophonie, n’hésitez pas à en parler à son médecin traitant. Et si votre proche bénéficie déjà d’une prise en charge par un(e) orthophoniste, n’hésitez pas à en parler dans les commentaires !

A propos de l'auteur Amélie Wallyn

Ergothérapeute et co-auteur de la méthode MALO, je partage mes conseils et outils pour vous aider à maintenir votre proche à domicile le plus longtemps possible !

Ne partez pas sans nous laisser un petit commentaire :)

  • Aucune orthophoniste n’est disponible sur Pontault -Combault pour me faire passer un bilan et m’aider , j’ai des difficultés à parler (mon époux ne me comprend plus ) et à déglutir !
    De plus nous marchons très mal et mon époux ne conduit plus , il nous faudrait donc quelqu’un qui intervienne à domicile !
    Comment faire ? Y-a-t-il un numéro de téléphone ou une adresse ? Nous avons téléphoné à tous les orthophonistes de la ville : soit ils sont complets soit ils ne sont pas spécialisés pour la déglutition soit ils ne répondent pas.
    Merci de votre aide.

  • Bonjour Amélie,

    Je pensais que les orthophonistes intervenaient uniquement pour les enfants qui ont des maladies comme la dyslexie et des problèmes à l’école.
    Mon mari a une démence fronto-temporale, qui fait partie des maladies associées à la maladie d’Alzheimer. Peut-être qu’une orthophoniste pourrait l’aider un peu ? Je vais en parler avec mon médecin car je ne sais pas du tout. Merci en tout cas !

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Autres articles qui pourraient vous intéresser...

    >