Amélie Wallyn

Comment bien choisir un déambulateur en fonction des besoins ?

comment choisir un déambulateurComment choisir un déambulateur d’intérieur ? C’est une question que l’on m’a posé récemment. Cela m’a rappelé les nombreuses fois où j’étais allée chez des patients et avais constaté que leur matériel était inadapté et parfois même dangereux pour eux. Car oui, un déambulateur peut causer des chutes, s’il a été mal choisi / mal réglé. J’ai donc répondu à cette personne, et eu l’idée d’en faire un article pour que vous puissiez tous profiter de la réponse.

Dans cet article je vais donc aborder différents points :

  • comment choisir un déambulateur d’extérieur ?
  • comment choisir un déambulateur d’intérieur ?
  • comment choisir un déambulateur pour l’intérieur et l’extérieur ?
  • quels critères vérifier avant de choisir un modèle de déambulateur ?
  • où se procurer un déambulateur ?
  • quel est le prix d’un déambulateur ? Quel est le remboursement par la sécurité sociale ?

Etape n°1 :  Définir quel sera l’usage du déambulateur !

Avant de choisir un déambulateur, il faut savoir à qui et à quoi il va servir. Voici une liste de questions à vous poser :

  • Est-ce qu’il servira pour l’intérieur, pour l’extérieur, pour les 2 ?
  • Mon proche a-t-il suffisamment d’équilibre pour utiliser un rollator 3 roues, 4 roues ? Qu’en pense le médecin et/ou le kinésithérapeute ?
  • Est-ce que le déambulateur sera transporté en voiture ?
  • Est-ce que votre proche voudra s’asseoir dessus pour faire des pauses ? (il faut prévoir dans ce cas une assise solide)
  • Est-ce qu’il servira à faire de petites courses en ville ? (prévoir un cabat ou un panier)
  • Est-ce que la personne qui l’utilise a des douleurs dans les mains, des difficultés dans les préhensions ?
  • Est-ce qu’elle est en surpoids ?

Comment choisir un déambulateur d’extérieur ? 

Pour se promener en ville ou dans des parcs, il faut un déambulateur avec 3 ou 4 roues et des freins. Mais les déambulateurs avec 4 roues sont plus difficiles à utiliser dans un premier temps. Il faut apprendre à bien l’utiliser pour éviter les chutes vers l’avant (un kiné peut passer pour cela, sur prescription médicale du médecin dans le cadre des troubles de l’équilibre…). Les déambulateurs d’extérieur ne sont pas conseillés à tout le monde. Par exemple, les gens qui ont des troubles de la mémoire ou de l’attention oublient par exemple de mettre les freins avant de faire une pause en s’appuyant dessus, ou avant de s’asseoir dessus lors d’une promenade.

Ces déambulateurs, aussi appelés rollators, sont réservés aux personnes n’ayant pas de trop gros troubles de l’équilibre (à voir donc avec le médecin ou le kinésithérapeute de votre proche).

Comment choisir un déambulateur d’intérieur ? 

déambulateur d'intérieur
 
Un déambulateur pour l’intérieur a 2 roues à l’avant, et de l’antidérapant à l’arrière. C’est un bon compromis pour ne pas avoir à le lever à chaque pas (comme il faut le faire avec des cadres de marche sans roue). Il permet malgré tout d’être en sécurité car les antidérapants ont un rôle de frein pour ne pas que la personne tombe vers l’avant.
 
On peut utiliser ce déambulateur pour aller à la boite aux lettres ou à la voiture, mais il n’est pas pratique pour les promenades à cause des antidérapants.
 
 
 
 
 

Comment choisir un déambulateur pour l’intérieur ET l’extérieur ? 

Peu de déambulateur sont purement pour l’extérieur. La différence entre un déambulateur mixte et un déambulateur uniquement pour l’extérieur est la taille des roues.
Des roues hautes et épaisses seront utiles dans les parcs ou sur les routes non goudronnées, mais elles prennent beaucoup de place dans un logement avec parfois des espaces restreints pour circuler. Ils sont également plus lourd et donc moins faciles à manoeuvrer.
En général les personnes âgées qui se tournent vers un déambulateur avec 4 roues choisissent un modèle mixte car ils ne vont plus faire de balade en forêt depuis longtemps.

Quels critères vérifier avant de choisir un modèle de déambulateur ? 

Il y a différents critères à prendre en compte pour choisir un déambulateur adapté à la personne.

  • Il faut vérifier que la hauteur soit réglable. Il faut en effet éviter que le déambulateur soit trop bas pour ne pas que la personne âgée se penche encore plus vers l’avant, mais s’il est trop haut, elle aura moins d’appui dessus. Normalement tous les déambulateurs sont réglables (mais on ne sait jamais, on trouve des fois des choses étonnantes sur internet). Faites particulièrement attention si votre proche est un très grand homme. J’ai eu une fois la difficulté d’en trouver un qui puisse se régler assez haut pour un monsieur qui me faisait me sentir minuscule.
  • Vérifier les freins ! Si votre proche prend un rollator qui a des roues à chaque extrémité, il lui faut des freins. N’hésitez pas à lui faire tester ces freins. Certains modèles peuvent avoir des freins plus difficiles à enclencher pour une personne ayant de l’arthrose. Par ailleurs, certains modèles de basses qualités vendus dans des hypermarchés peuvent avoir des freins bien trop faibles pour que le déambulateur ne bouge pas lorsque votre proche s’asseoit dessus.
  • Si vous avez déterminé que votre proche aura besoin de s’asseoir sur son déambulateur pour faire des pauses, il faut vérifier que l’assise supporte bien son poids !
  • Pensez à vérifier la largeur du déambulateur, les déambulateurs d’intérieur passent normalement tous les portes de tailles standart. Mais parfois certains logement ne sont pas aux normes et ont des entrées étroites. Dans ce cas, il faut vérifier la largeur du déambulateur.
    Les déambulateurs d’extérieurs sont souvent un peu plus larges (car les roues sont elles-même plus larges), normalement ils sont calculés pour pouvoir passer les portes aussi (au retour de la balade, ou celles du restaurant). Mais pensez à vérifier tout de même.
    De même, si votre proche veut s’asseoir sur son déambulateur, il faut que l’assise soit assez large.
  • Certains déambulateurs ont des poignées anatomiques. Ils assurent une bonne prise en main et sont plus confortables à utiliser pour des personnes qui ont de l’arthrose dans les mains. A voir si cela est utile ou non pour votre proche.
  • Le poids est intéressant à regarder également, plus il sera facile de s’en servir et de le diriger.
  • Pour un déambulateur d’extérieur ou pour un déambulateur qui sert occasionnellement, pensez à en prendre un pliable. Il encombrera moins le logement (et ca évitera que votre proche se prenne les pieds dedans et chute), mais en plus, il sera plus facilement transportable en voiture.
  •  Il y a différents accessoires que vous pouvez ajouter sur le déambulateur comme des paniers, des cabats, des porte-cannes…. Vous pouvez ainsi choisir ce dont votre proche a besoin.

Voici une liste des critères à observer. Vous n’avez pas forcément besoin de tout (par exemple, pas besoin qu’il soit pliable s’il s’agit d’un déambulateur d’intérieur et que votre proche ne prend jamais la voiture pour se rendre chez ses enfants ou autre). Dans le doute, n’hésitez pas à vous faire conseiller.

Où se procurer un déambulateur ? 

Je recommande d’aller vers un revendeur de matériel médical. Ils ont plus de choix que dans la plupart des pharmacies et sont spécialisés dans la conseil d’aides techniques puisqu’il s’agit de leur mission à temps plein. Ils sont formés pour chaque aide technique qu’ils proposent et travaillent souvent avec un(e) ergothérapeute.
Ce prestataire pourra vous conseiller sur les modèles et les remboursements, régler le déambulateur à la bonne hauteur… Ils connaissent par cœur les produits qu’ils vous proposent, leurs options et leurs réglages. De plus, puisqu’il s’agit de leur activité exclusive, ils possèdent du stock pour de nombreux modèles.
Et surtout, évitez les « bonnes affaires » dans des supermarchés discount. Cela leur arrive de proposer du matériel médical mais très franchement, ils n’ont souvent rien de sérieux… Les roues ne sont pas serrés, les freins ne retiennent pas une personne qui s’asseoit dessus (surtout en se laissant tomber dessus comme le font souvent les personnes âgées)… Bref, optez pour la sécurité !

Quel est le prix d’un déambulateur ? Est – ce que c’est remboursé ? 

Il existe des déambulateurs à des prix très différents ! Mais souvent, il n’y a pas besoin de mettre très cher pour avoir un déambulateur qui convient.
La sécurité sociale rembourse les déambulateurs sur une base d’environ 53€. Si votre déambulateur coute plus cher, vous pouvez essayer de voir avec votre mutuelle (les mutuelles évoluent et certaines remboursent même ce type de matériel).

A ce prix là, vous pouvez trouver du matériel qui convient parfaitement. Par exemple le déambulateur Action 2 de la marque Invacare correspond aux besoins de nombreuses personnes âgées (il s’agit d’un déambulateur d’intérieur).

Les déambulateurs mixtes ou d’extérieur sont un peu plus chers en général, mais vous pouvez en trouver de qualité pour moins de 100€.

A propos de l'auteur Amélie Wallyn

Ergothérapeute et co-auteur de la méthode MALO, je partage mes conseils et outils pour vous aider à maintenir votre proche à domicile le plus longtemps possible !

Ne partez pas sans nous laisser un petit commentaire :)

  • Article clair mais pourquoi dire que les Pharmaciens ne sont pas aptes à delivrer ce genre de matériel ? Certains ont un diplôme en orthopédie… et ont un espace prévu pour l’orthopédie dans leurs locaux…

    • Bonjour,
      Je n’écris pas que les pharmaciens ne sont pas aptes à délivrer du matériel et j’ai conscience que certaines pharmacie ont un espace adapté dans leurs locaux. Je sais aussi qu’il existe de très grosses pharmacies qui ont beaucoup de stock. Mais ce n’est pas le cas de toutes les pharmacies, notamment dans les villages. Et si certaines pharmacies peuvent se faire livrer un médicament du jour pour le lendemain, ce n’est pas toujours le cas pour le matériel médical.
      De la même façon, les professionnels qui y travaillent n’ont pas forcément beaucoup de demande pour du matériel et peuvent manquer d’habitude et d’aisance par rapport à ces demandes.
      Par ailleurs, en fonction des besoins (pas vraiment dans le cas d’un déambulateur), il peut être intéressant que la personne qui délivre le matériel puisse avoir accès à un(e) ergothérapeute partenaire. Cela peut par exemple être le cas quand il s’agit d’un fauteuil roulant pour une personne qui vit dans un logement étroit ou qui a une voiture avec un petit coffre, un problème de circulation sanguine avec des besoins spécifiques pour le relevé de jambes etc.

      Ma recommandation ne visait pas une situation ni une pharmacie spécifique mais il s’agissait d’une recommandation générale. Je suis désolée si cela vous a semé le doute.

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Autres articles qui pourraient vous intéresser...

    >