Amélie Wallyn

Fausse route alimentaire : 7 conseils pour l’éviter !

fausse route personne âgée , fausse route alimentaire

La fausse route alimentaire est un sujet que j’avais déjà évoqué dans un l’article sur les 8 raisons à la perte de poids des personnes âgées qui amène à une perte d’autonomie. Aujourd’hui, je vais vous donner quelques conseils pour éviter les fausses routes chez des personnes souffrant de trouble de la déglutition et de l’attention (comme c’est le cas dans des maladies comme Alzheimer).

Attention : Vous êtes nombreux à arriver sur cet article suite à une recherche sur les fausses routes alimentaires. Je tenais à signaler que même si je parle plutôt des personnes âgées sur ce site, cet article est également adapté à des personnes jeunes qui font des fausses routes.

Il est important de ne pas sous-estimer les dangers de la fausse route alimentaire. En effet, celle-ci peut amener à une infection pulmonaire ou à l’étouffement.

Fausse route alimentaire liée à un trouble de l’attention :

Des fausses routes peuvent survenir lors des repas en lien avec un trouble de l’attention. En effet, la personne se déconcentre pendant le repas, et oublie de mâcher. Peut-être vous est-il déjà arrivé d' »avaler de travers » alors que votre concentration n’était pas entièrement fixée sur le repas. Par exemple si vous utilisiez votre téléphone pendant votre déjeuner pour surveiller votre compte Twitter, ou que vous surveilliez vos enfants qui se chamaillaient.

Pour une personne atteinte d’un trouble de l’attention, ne pas se concentrer uniquement sur leur repas amènera à des fausses routes fréquentes.

– Eviter toute perturbation sonore :

La personne peut être perturbée par le son de la télévision ou de la radio au moment de déglutir. De plus, comme les personnes âgées ont également un problème d’audition en parallèle, cela leur demande beaucoup plus d’attention de parvenir à comprendre et entendre les paroles. Se concentrer sur le son peut donc les amener à une fausse route alimentaire.

– Ne pas parler quand l’autre mange :

Si vous participez au repas ou donnez le repas à la personne âgée, attendez qu’elle ait avalé avant de lui parler. Si elle a un gros trouble de l’attention, elle ne peut en effet pas se concentrer en même temps sur sa mastication et sur vos propos. Sauf que, espérons le pour vous, elle trouvera souvent plus intéressant de vous écouter que de faire attention à sa manière de manger, prenant alors le risque de faire une fausse route alimentaire.

– Ne pas presser la personne qui mange :

Pour ce faire, ne présentez qu’un plat à la fois sur la table et n’évoquez pas le temps qui passe. En effet, comme tout le monde, la personne âgée qui fait quelque chose à la hâte le fait moins bien et risque de commettre des erreurs, ce qui est un peu délicat quand les actions en question sont « mâcher » et « avaler ». De même, si vous lui donnez à manger, attendez que la personne ait avalé avant de préparer une nouvelle fourchette. Et s’il le faut, aidez là à fixer son attention sur ce qu’elle fait en lui répétant bien chaque fois de « mâcher » et « avaler ».

Fausses routes liées à des troubles de la déglutition : 

Il s’agit de trouble de la coordination, ou d’un problème moteur perturbant le geste d’avaler sa nourriture. Dans le cadre de troubles de la déglutition, il est nécessaire de consulter votre médecin traitant qui vous orientera par la suite vers un orthophoniste et/ou un kinésithérapeute. Ceux-ci peuvent intervenir pour faire de la rééducation et donner des conseils spécifiques à chaque personne et chaque situation.

Fausse route alimentaire favorisée par un mauvais positionnement :

  •  Pour éviter la fausse route alimentaire, il est important que la personne se tienne droite. Eviter donc les tabourets (de toute manière, bien trop épuisants pour les personnes âgées), et munissez vous de coussins pour que la personne soit le mieux installée possible.
  • Il faut éviter que la personne ait la tête inclinée vers l’arrière : on avale mieux lorsque la tête est vers l’avant. Ainsi, si vous donnez à manger à une personne âgée souffrant de troubles de la déglutition, assurez-vous de vous positionner un peu plus bas qu’elle, afin qu’elle incline automatiquement la tête vers l’avant.

Fausses routes liée à la texture de la nourriture :

Il est nécessaire que votre proche soit suivi par un professionnel qui déterminera ce qui est dangereux ou non. En effet, en fonction des troubles de la déglutition, la personne peut soit manger normalement en faisant un peu plus attention, soit éviter certains aliments, manger mixer… De même pour la boisson, qui parfois doit être gélifiée. Tout dépend vraiment du type de difficulté de votre proche et de ce qui cause ses fausses routes.

De manière générale, même avant l’apparition de troubles de la déglutition, il vaut mieux donner aux personnes âgées des aliments qui ne soient pas difficiles à mastiquer, comme la viande trop cuite. En effet, la personne ne mâchera alors pas suffisamment (ne serait-ce que parce qu’elle porte peut être un dentier), et risquera de faire une fausse route alimentaire. De même, il faut faire attention à ne pas leur laisser de morceaux avec de petits os ou des arrêtes, car nos aînés voient moins bien que nous.

Pour en finir avec les fausses routes : 

Si votre proche fait des fausses routes, il est important d’en parler à son médecin traitant. Celui-ci identifiera la cause de ses fausses routes ou vous orientera vers le spécialiste concerné. Car n’oubliez pas, les fausses routes sont dangereuses, elles peuvent conduire à l’étouffement, mais également à une infection pulmonaire. Et nos personnes âgées ne sont pas les mieux armées pour lutter contre ce risque d’infection.

Dans un prochain article, je vous présenterai quelques aides techniques qui peuvent vous aider à prévenir la fausse route alimentaire chez votre proche. En attendant, je vous invite à rester vigilant et à consulter au moindre problème et à ne pas oublier que bien vieillir chez soi, c’est un choix !

A propos de l'auteur Amélie Wallyn

Ergothérapeute et co-auteur de la méthode MALO, je partage mes conseils et outils pour vous aider à maintenir votre proche à domicile le plus longtemps possible !

Ne partez pas sans nous laisser un petit commentaire :)

  • Mon papa fait sans arrêt des fausses routes avec infection pulmonaire il est dans un fauteuil roulant suite à un AVC et n’arrive pas à tenir bien assis du coup il mange la tête trop en arrière pour le moment nous ne trouvons aucunes solutions

    • Bonjour,
      Est-ce qu’il a pu voir un orthophoniste et/ou ergothérapeute ?
      Il y a des aménagements possibles au niveau du fauteuil pour qu’il soit un peu incliné vers l’avant au moment du repas. En fonction de ses troubles moteurs, il peut y avoir des reposes-pieds pour qu’il glisse moins ou alors un système de ceinture pour le maintenir le temps du repas. Les mutuelles ou caisses de retraite proposent parfois le passage d’un de leurs ergothérapeutes, n’hésitez pas à les contacter.

  • Bonjour j ai fais une fausse route hier soir c est la première fois depuis j apprente de dîner pourriez vous me repondre merci je suis une femme tres angoissée j ai 62 ans cordialement

    • Bonjour, ne vous inquiétez pas, nous faisons tous parfois des fausses routes. Une fausse route unique n’est pas inquiétant. Il suffit que nous ayons été surpris par la texture de l’aliment, que nous parlions en mangeant, que nous avions mal aux dents ou à la gorge, que nous ayons été déconcentré au moment d’avaler… bref, de nombreuses raisons peuvent justifier une fausse route. Si cela se reproduit, vous pourrez en parler à votre médecin pour évaluer cela et vous rassurer.

  • Pourquoi ne dites-vous pas simplement comment éviter les « fausses routes »?
    Pourquoi ??? vos conseils ne ne s’adressent-ils pas DIRECTEMENT à la personne elle-même?
    Ce serait plus profitable. Beaucoup de personnes âgées prennent leurs repas seules.
    Ou, d’après vous, les vieux ne peuvent être que des imbéciles, sans aucune autonomie?
    C’est à l’auteur de l’article de répondre.

    • Bonjour,

      Si vous lisez ce site, vous verrez l’amour que j’apporte à la personne âgée. Je ne suis personne pour penser de quelqu’un qu’il est un imbécile.

      Vous remarquerez que l’intégralité de ce site est destiné aux aidants de personnes âgées en perte d’autonomie. Je suis une ligne éditoriale pour que mes lecteurs sachent que chaque article leur est adressé. Il s’agit du lieu des aidants. En m’adressant uniquement à eux, je choisis de voir les problématiques selon leur regard à eux. Les angoisses ne sont pas les mêmes que celles des personnes malades, les modes d’action non plus.

      Il existe d’autre sites et magazines destinés aux personnes âgés autonomes et je trouve cela très bien. On a aussi besoin de conseils sur des problématiques par lesquelles on est directement concernées. Les personnes âgées (comme toutes autres personnes) ont envie de trouver des informations qui les concernent et peuvent le faire via ces médias.

      C’est juste plus clair quand chaque média cible un public précis, plutôt que de tout mélanger et embrouiller le lecteur qui ne s’y retrouve plus sous la masse d’articles qui ne le concerne pas toujours.

  • Est-ce que la difficulté d’avaler peut être due à pas mal de dents qui manquent?

    • Si la texture des aliments est adaptée, normalement les dents manquantes ne sont pas un problème. On a une grande force dans la mâchoire pour mâcher même sans dent. Il faut tout de même adapter les aliment et les cuissons car on ne peut pas réduire une entrecote en tout petits morceaux sans les dents. Les fausses routes peuvent être dues à des aliments pas assez mâchés parce que les aliments ne sont pas assez mous ou parce que les dents restantes sont douloureuses.

  • merci beaucoup je n’était pas au courant des conséquences des fausses routes. Cela arrive à mon mari de temps en temps, il a 78 ans et a pas mal de problèmes de santé.

  • Bonjour,

    Avez vous publié l’article sur les aides techniques permettant de limiter les fausses routes ?
    Je suis ergo en EHPAD et je dois faire un atelier sur les troubles de la déglutition. Je cherche donc de quoi me documenter et enrichir mes connaissances dans ce domaine. Merci d’avance

    Mélanie

  • Bonjour.
    Du secteur médico social dans le polyhandicap, nous savons que des personnes déglutissent allongées sur la position ventrale.
    Nous nous posons la question du risque majoré ou pas par la posture particulière. Qu’en pensez-vous?
    Merci.
    Bien à vous.

  • Mon mari a le syndrome Parkinson, actuellement hospitalisé pour infection des bronches 2 en 1 mois dues aux fausses routes le chirurgien me propose la sonde gastrique pour éviter toute fausse route ! Quand pensez vous ?

    • Bonjour,
      N’étant pas médecin moi-même, je ne peux émettre un avis. Le chirurgien a les compétences pour vous orienter de la meilleure façon possible et a de plus rencontré votre mari et lu son dossier. Après, si vraiment vous avez un doute, vous pouvez en parler à un autre médecin. Mais il vaut mieux ne pas traîner avant de prendre votre décision car l’état de santé de votre mari semble vraiment perturbé par ces fausses routes qui sont probablement fréquentes.

      • Mon mari est atteint de la maladie d’Alzheimer. Il vit en EPHAD. Sa nourriture est mixée l’eau est gélifiée. Il est également suivi par une orthophoniste pour troubles de la déglutition.

  • Votre article m’a beaucoup aidé suite à une fausse route alimentaire faite par maman et dont je me sens responsable.
    Continuez à donner des explications et conseils. Il faut reconnaître qu’en tant aidant on ne sait pas comment faire car chaque personne est différente et à un vécu propre à.elle, donc la généralité n’est pas forcément bonne.
    Merci

  • Bonjour , mes fausses routes , peu fréquentes mais très désagréables ne se produisent que la nuit , Quelle solution me proposez vous? Merci

    • Bonjour,

      Je parle principalement de fausses routes alimentaires et il me semble que vous évoquez des fausses routes avec votre salive, certainement lorsque vous êtes en position allongées (auquel cas il faut que vous fassiez un bilan auprès de votre médecin ou d’un spécialiste, je ne peux vous conseiller).
      Si ce n’est pas cela et que vous évoquez des fausses routes la nuit en buvant un peu d’eau, je vous recommande de boire en position assise dans un verre plutôt que dans une bouteille (car avec une bouteille on penche la tête en arrière alors que la position recommandée est tête légèrement vers l’avant). Si cela ne suffit pas, attendez un peu avant de boire, car si vous faites des fausses routes en buvant de l’eau, c’est probablement que vous n’êtes pas concentré car un peu endormi.
      Dans tous les cas, vu que ces fausses routes sembles répétées, prenez rendez-vous pour en parler à votre médecin. Des fausses routes répétées ne sont pas normales et peuvent ne pas être sans conséquence. Votre médecin ou les spécialistes pourront soit régler le problème en trouvant la cause de celui-ci, soit vous proposer d’autres positions pour dormir.
      Bon courage à vous dans tous les cas.
      S

  • Depuis plusieurs années, je souffre d’une hernie hiatale.
    Depuis quelques temps je me réveille brusquement la nuit à cause d’un étouffement.
    Il m’a été conseillé de ne pas me coucher après avoir bu quoique ce soit comme boisson au moins trois heures avant le coucher et éviter le sommeil sur le ventre car le reflux gastrique s’en trouve favorisé et passe donc dans les broches, bloquant instantanément la respiration (élément étranger détecté). Je vous prie de croire que la première fois que cela m’est arrivé, j’ai cru ma dernière heure arrivée !

    Je m’efforce donc de dormir sur le coté et depuis tout se passe bien.

    • Heureusement que vous avez pu trouver une position qui règle le problème ! Si vous avez peur de repasser sur le dos ou le ventre par réflexe, vous pouvez vous caler avec un coussin de latéralisation (on en voit dans les magasins de matériel médical, mais aussi dans les boutiques de puéricultures car les futures mamans les utilisent parfois pour trouver la bonne position la nuit qui ne leur fait pas mal au ventre et au dos).

  • Mes salutations et mes remerciements pour vos précieux conseils……….un membre de ma famille actuellement PSP est sujet parfois aux fausses routes………ma question est la suivante: en dehors de la sonde gastrique , il y a-t-il d’autres moyens pour nourrir le malade??
    Encore tous mes remerciements et dans l’attente…………respectueuses salutations

    • Bonjour,
      Il existe différents types d’alimentation pour les personnes faisant des fausses routes : aliments choisis en fonction du risque qu’ils représentent, alimentation mixée, boisson gélifiée. Et il y a également la nutrition entérale quand l’alimentation par la bouche devient difficile. Cela peut prendre la forme d’une sonde dans le nez ou d’un point d’entrée direct au niveau de l’estomac ou du jéjunum. Le médecin traitant déterminera quelle alimentation correspond le mieux à l’état de santé de votre proche ou vous orientera vers un spécialiste.
      Bon courage à vous.

  • Mon épouse est atteinte d’une PSP (paralysie supranucléaire progressive) actuellement en EHPAD, tous ses aliments sont mixés, et il y a parfois des fausses routes. Je suis attentif à toute idée pouvant nous aider, l’équipe soignante et moi-même. Merci

    • Bonjour,
      Je suis désolée d’apprendre pour la maladie de votre femme. A part les conseils donnés dans l’article qui concernent le positionnement et l’environnement, je ne peux malheureusement pas ajouter grand chose sans avoir rencontré votre femme. Je suis certaine que l’équipe soignante fera le maximum pour trouver la solution adaptée à la situation spécifique de votre femme. Des professionnels spécialisés dans la déglutition pourront rencontrer votre femme et donner des conseils personnalisés, je vous recommande de demander directement aux soignants de l’EHPAD si votre femme peut être vue en consultation (médecin, orthophoniste…).
      Courage, je suis de tout coeur avec vous !

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Autres articles qui pourraient vous intéresser...

    >