Amélie Wallyn

8 raisons à la perte de poids des personnes âgées (Partie 2)

perte de poids des personnes âgées

La perte de poids des personnes âgées est, sans que l’on s’en rende compte, un sujet omniprésent. En effet, encore une fois aujourd’hui, j’ai entendu une femme reprocher à sa mère âgée de ne rien manger. Je reviens donc vous parler de la perte de poids des personnes agées. Dans le précédent article, je vous énonçais 4 causes qui peuvent les amener à moins s’alimenter. Je vais poursuivre avec 4 autres causes fréquentes, qui vous permettront peut-être de soupçonner la raison pour laquelle votre proche se nourrit moins. Une bonne alimentation donne plus de chances de pouvoir bien vieillir chez soi. 

 

– Troubles praxiques :

Une praxie est la coordination nécessaire pour effectuer un mouvement volontaire. Il existe plusieurs sortes de praxies (avec entre autres, celles pour imiter un geste, pour utiliser un outil, pour construire ou dessiner).
Il arrive que certaines personnes âgées aient des troubles praxiques qui perturbent leur utilisation des objets. Cela peut donc entrainer une difficulté à faire la cuisine (difficulté à utiliser les ustensiles pour couper/émincer/éplucher …). Mais cela peut également perturber la capacité à utiliser les couverts. Comment couper la nourriture ? Comment prendre la fourchette correctement ? Les repas peuvent alors devenir épuisants, et la personne est alors moins motivée pour cuisiner ou même manger.

 

-Problèmes dentaires :

Une raison évidente et à laquelle on ne pense pas forcément lorsque l’on étudie la perte de poids des personnes âgées est : qu’en est-il de leur dentition ? Est-ce que vous mangez comme à votre habitude lorsque que vos dents ou vos gencives vous font mal ? Non ? Alors il n’y a aucune raison pour que vous le fassiez en vieillissant, et donc pour que votre proche le fasse. Par ailleurs, les dents des personnes âgées vieillissent également. Il peut donc être difficile pour votre proche de mâcher ou croquer dans certains aliments. Veillez également les problèmes d’appareils dentaires. Il peut ne plus être adapté et blesser la personne. Ou être perdu ! Et sans dent, pas facile de manger !

 

-Troubles de la déglutition :

Les troubles moteurs, les troubles praxiques, et les troubles cognitifs peuvent entraîner des troubles de la déglutition. La personne ne mâche pas assez, ou il y a un manque de coordination lors de la déglutition qui entraine des fausses routes alimentaires. Nous avons tous déjà expérimenté la sensation d’avoir « avalé de travers », que ce soit avec un aliment solide ou avec du liquide, c’est ce qu’on appelle une fausse route alimentaire. Les fausses routes alimentaires peuvent mener à l’étouffement et à de nombreux autres complications que je détaillerai dans un prochain article.
Dans tous les cas, convenez que si vous avaliez régulièrement « de travers » lorsque vous vous alimentez, vous seriez peut-être un peu plus réticent à l’idée de faire de nombreux repas et de les prendre seul. Donc si votre proche fait une fausse route alimentaire, il est possible qu’il ait moins envie de manger par la suite. 

 

-Trouble dépressif :

On en parle peu, mais la dépression de la personne âgée existe, et elle est même fréquente ! La dépression, qu’elle concerne une personne âgée ou non, entraîne une perte d’appétit. Elle diminue également la possibilité d’avoir des envies et de recevoir du plaisir. La personne n’a plus la motivation de se faire à manger, et elle ne ressent plus de plaisir quand elle mange. Pourquoi alors se forcer ? La dépression est une raison fréquente de la perte de poids des personnes âgées. 

 

-Et pour finir sur le thème de la perte de poids des personnes âgées :

Je vous l’accorde, cet article sur la perte de poids des personnes âgées n’est pas des plus réjouissants, mais peut-être qu’il vous permettra de mieux comprendre les personnes âgées autour de vous et à éviter les disputes autour de l’alimentation. Dans les prochains articles, je vous donnerai des conseils pour aider votre proche à manger comme son corps en a besoin. En attendant, j’insiste encore, si votre proche a perdu du poids récemment, vous devez en parler à votre médecin. Je reste également attentive à vos questions et remarques que vous pouvez me laisser dans les commentaires en dessous de l’article. En attendant, n’oubliez pas que bien vieillir chez soi, c’est un choix !

A propos de l'auteur Amélie Wallyn

Ergothérapeute et co-auteur de la méthode MALO, je partage mes conseils et outils pour vous aider à maintenir votre proche à domicile le plus longtemps possible !

Ne partez pas sans nous laisser un petit commentaire :)

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Autres articles qui pourraient vous intéresser...

>